Texte de Cécile Poblon issu du catalogue des diplômés 2010 (voir commandes culturelles)
de l'École supérieure des beaux-arts de Toulouse (sous la direction de Béatrice Méline
et dans le cadre de Faux départ, exposition des diplômés) :

QUI ? RÉSISTE *

Qui vit ici est d’ici. Ça claque comme un drapeau par grand vent. La formule m’arrête, ça s’affirme comme une évidence. Une conviction défendue par des collectifs et Militants du quotidien 1 toulousains investis aux côtés de sans-papiers (une vie = une vie ; un habitant
= un habitant). Une idée, qui se pose, là, présentement, simplement.

QUI VIT ¶ ICI ¶ EST D'ICI
Affiche, format A3, impression laser, papier blanc 80g, textes noir, rouge, quelques dessins ; Benjamin Renaud, 2010.

Juin 2010.
L’affiche entre les mains, je ne sais pas ce qui m’arrête d’abord, la concision de la formule, l’impact visuel de l’objet. C’est une version photocopiée, déjà scotchée, décollée, pliée, aux bords arrachés, et pourtant, ça résiste, elle « tient », visuellement. Le graphiste joue a minima, structurant l’espace par le texte, pour le texte, « PRENDRE LES MOTS AU SÉRIEUX 2 ».
Choix précis d’une typo-titre sobre, efficace, raffinée et signalétique à mort, majuscule et sans serif 3. Des illustrations, comme des ponctuations, douces, encre de Chine et pinceau, ligne claire, dure, des mains, coup de pied, menottes, bras en l’air, interpellations.

Février 2011.
Rendez-vous avec Benjamin Renaud, dans le contexte d’une possible commande graphique. Très vite, j’apprends qu’il est le descendant d’un réfugié républicain espagnol. « Le fil rouge ». Figures de l’exil. D’une mémoire personnelle, à reconstituer, aux réalités des immigrés d’aujourd’hui, dans une actualité dont il y a urgence à rendre compte, Benjamin décide de mettre ses compétences au service de personnes et d’associations de terrain, comme graphiste, et citoyen (créations d’identités graphiques, supports de communication 4).
Tout en développant des projets personnels (éditions et interventions dans l’espace public 5). C’est ICI, acronyme d’une Implication Citoyenne par l’Image, intitulé regroupant l’ensemble
des travaux présentés pour le DNSEP, explicitant la posture professionnelle et personnelle de Benjamin. Posant le regard affuté d’un « technicien » – dit-il – sur un environnement saturé de messages et d’images globalement médiocres et surtout publicitaires, Benjamin Renaud ne se revendique pas d’un militantisme social ou d’un activisme graphique, mais se propose, de sa place, dans l’action, de s’inscrire dans un ici et maintenant, au service du « spectateur », l’homme de la rue, l’usager. De sa responsabilité de designer, il pense la qualité des signes produits pour l’espace public, la pertinence des images qu’il y inscrit (D'ABORD L'ESSENTIEL 6). Je ne sais pas s’il y a des compagnons du graphisme (non non, Benjamin n’est pas seulement dans l’amour du travail bien fait). Mais l’éthique pratique qu’il met en œuvre, la modestie de sa posture comme la conscience d’avoir à développer une ligne singulière, une autonomie de pensée au service de, tout cela m’y fait penser, quand on se retrouve une nouvelle fois.

Aujourd’hui graphiste indépendant, Benjamin Renaud investit le secteur des arts contemporains, un territoire propice aux recherches graphiques dans ses formes les plus exigeantes.

« LES EMPLOIS DU VERBE FAIRE INCLUENT MES YEUX PRESQUE TOUJOURS 7. »

Alors je reste curieuse, Benjamin, de cette double attraction : commandes culturelles /
« besoins citoyens ». À bientôt.

Cécile Poblon,
avril 2011

* Qui ? Résiste, Pierre di Sciullo, publication, depuis 1983, jeux de mots, graphiques et typographiques, pour résister à la bêtise, à la monotonie, aux banalités, aux préjugés…
1 Militants du quotidien, aux côtés des sans-papiers à Toulouse, Benjamin Renaud, entretiens et conception graphique d’un livre, affiches, tracts et banderoles, recherches de 5e année,
juin 2010.
2 Opinion développée par Lewis Blackwell dans À la recherche de la lecture perdue, magazine
étapes : 120, 2005.
3 Fonte Garaje 53 Unicase Black dessinée par Thomas Huot-Marchand, en téléchargement libre, inspirée « des caractères utopiques des avant-gardes européennes et des inscriptions vernaculaires espagnoles » T. Huot-Marchand.
4 Pour l’ARMEREF, Asociación para la Recuperación de la Memoria del Exilio de los Republicanos Españoles en Francia ; la Ligue des Droits de l’Homme ; Ouvriers gens d’ici,
et le Rassemblement du pays pour tous…
5 Notamment cette série d’affiches typographiques : une affiche, exemplaire unique, une fiction, un affichage en centre-ville sur panneaux d’expression libre, vitrine, mobilier urbain... Extrait : « Ici travaillait Ibrahim, 42 ans. Comme vous, il payait un loyer et des impôts.
Il a été expulsé. »
6 First Things First, manifeste publié en 1964 à l’initiative de Ken Garland, repris en 1999-2000, ou « comment re-radicaliser un design graphique devenu paresseux et non-critique, en affirmant que ce médium ne doit pas être un vecteur neutre ou dénué de valeurs », B. Renaud.
7 « LES EMPLOIS DU VERBE FAIRE INCLUENT MES YEUX PRESQUE TOUJOURS », Norma Cole, Tracer des chemins, in 49 + 1 nouveaux poètes américains, Un bureau sur l’Atlantique, Éditions Royaumont, 1991.

Cécile Poblon est la directrice du BBB centre d’art (Toulouse) depuis 2009 ; elle en assure la programmation artistique et culturelle générale. Elle a participé à la préfiguration du Centre international du Graphisme à Chaumont (2008) et a dirigé de 2003 à 2007 une galerie à Tourcoing. Ses recherches placent la question des contextes de l’art, du parcours de l’artiste, des espaces de l’œuvre et de l’exposition au cœur de ses propositions, s’inscrivant dans une représentation et mise en perspective poétique, politique et polysémique de notre temps contemporain.

_____________________________________________________________________________________________________________________


Militants du quotidien... aux côtés des sans-papiers à Toulouse
2009-2010
maquette éditoriale
projet éditorial, recueil de témoignages sous la forme d'entretiens avec des militants,
initié dans le cadre du DNSEP design graphique


(Pour plus de détails, l'intégralité de la maquette ici...)

_____________________________________________________________________________________________________________________


ICI, l'Implication Citoyenne par l'Image
2010
mémoire de recherches
mémoire de fin d'études présenté dans le cadre du DNSEP design graphique


(Pour plus de détails, l'intégralité du mémoire ici...)

firts things first

_____________________________________________________________________________________________________________________


Non à la vidéosurveillance
2010
Ligue des Droits de l'Homme, section Colomiers Ouest toulousain
projet d'affiche


_____________________________________________________________________________________________________________________


Journées du pays pour tous
2010
Rassemblement des ouvriers sans-papiers, gens d'ici et leurs amis
affichette-dépliant pour annoncer une série d'évènements et manifestations à Toulouse


_____________________________________________________________________________________________________________________


Apocalypse (projet éditorial)
2009-2010
École supérieure des beaux-arts de Toulouse
publication collective faisant suite au workshop
avec le dessinateur Jochen Gerner à l'ÉsbaT


_____________________________________________________________________________________________________________________


Apocalypse (workshop)
2009
École supérieure des beaux-arts de Toulouse
série de dessins + lettrages réalisés pour le workshop
avec le dessinateur Jochen Gerner à l'ÉsbaT

_____________________________________________________________________________________________________________________


ICI...
2009-2010
initiative citoyenne
affiche typographique, issue d'une série utilisant une déclinaison de messages affichés
sur panneaux urbains d'expression libre


_____________________________________________________________________________________________________________________


Le pays pour tous / qui vit ici est d'ici...
2010
supports graphiques pour manifestation
banderoles et panneaux confectionnés à l'occasion des « Journées du pays pour tous »
(dont cette manifestation place du Capitole à Toulouse) puis intégrés au dispositif du DNSEP


_____________________________________________________________________________________________________________________


Pour une ouverture de la citoyenneté
2008-2009
Collectif des sans-papiers toulousains
affiche + flyer annonçant des manifestations devant la préfecture de haute-Garonne


_____________________________________________________________________________________________________________________


de A à B, résumé
2008
pré-mémoire
imprimé et conçu comme un journal


_____________________________________________________________________________________________________________________


de A à B — partie 1 (Reliques)
2008
prototype éditorial
1er volet d'un projet de recherches à propos des origines familiales, à travers le parcours
d'un aïeul républicain espagnol / workshop avec Adam Bergholm à l'ÉsbaT



(Pour plus de détails, l'intégralité du prototype ici...)

_____________________________________________________________________________________________________________________


de A à B — partie 2 (Réminiscences)
2008
prototype éditorial
2e volet d'un projet de recherches à propos des origines familiales, à travers le récit
des souvenirs liés à l'enfance / workshop avec Adam Bergholm à l'ÉsbaT


_____________________________________________________________________________________________________________________


olvidados / oubliés
2008
armeref
identité visuelle + affiche de présentation de l'association


_____________________________________________________________________________________________________________________


Bulletins d'information
2008
armeref
série de couvertures pour les publications bimestrielles de l'association


_____________________________________________________________________________________________________________________


La main tatouée
2007
Apache tattoo & Isa body piercing
affiche, sérigraphie 3 couleurs / workshop avec Ronald Curchod à l'ÉsbaT


_____________________________________________________________________________________________________________________


M les mots
2007
Le Marathon des mots
deux propositions d'affiche pour le concours organisé par la direction du festival /
workshop avec Wladyslaw Pluta à l'ÉsbaT


_____________________________________________________________________________________________________________________


Coda
2005
au Théâtre Garonne
affiche, sérigraphie 2 couleurs / workshop avec Wladyslaw Pluta à l'ÉsbaT


Tous ces projets ont été réalisés lors de travaux et ateliers à l'École supérieure
des beaux-arts de Toulouse, entre 2005 et 2010.